Produire durablement


Dans la nature, les plantes poussent et meurent au même endroit en restituant les éléments nutritifs au sols. La fertilisation est dans ce cas inutile.

En agriculture, les plantes cultivées consomment beaucoup d'éléments nutritifs. Les récoltes exportent hors du champ des éléments minéraux nutritifs dans les grains, les légumes, les fruits, les fourrages, les tubercules, etc... Transportés vers les consommateurs, dans les villes, les éléments nutritifs ne sont pas restitués aux sols agricoles. Année après année, en l'absence de fertilisation, le sol s'appauvrit et les récoltes diminuent. Les éléments nutritifs doivent être remplacés pour permettre au sol d'assurer la nutrition des plantes. Dans le cas des sols pauvres, la fertilisation enrichit le sol. L'agriculteur doit maintenir le niveau de fertilité du sol en prenant en compte les prélèvements faits par les récoltes.

La fertilisation est donc une condition pour une agriculture durable.

La fertilisation existe depuis que les populations, devenues sédentaires, cultivent le sol. Jusqu'à la fin du 18ème siècle, les pratiques agricoles étaient basées sur la rotation : alternance entre années de culture et de jachères, au cours desquelles les réserves du sol pouvaient se reconstituer. Les déjections animales, seule source de fertilisants, n'étaient pas en quantité suffisante pour maintenir la fertilité des sols.

La fin du XVIIIème siècle voit la multiplication des sociétés d'agriculture. Aves les progrès de la chimie, les connaissances sur le sol et la nutrition des plantes progressent. Ce n'est qu'au milieu du XIXème siècle que l'expérimentation en agriculture se développe, les lois de la fertilisation sont formulées, les premiers engrais minéraux apparaissent. Les rendements commencent à progresser.

Ce n'est qu'en 1973 que la France couvre enfin ses besoins en blé.
Ce seuil ne sera atteint qu'en 1992 pour les oléagineux.
Avant
1850
1850
-1950
1950
-1973
1973
-1980
1980
-1995
Depuis
1995
Rendement d'un hectare de blé
en France (en quintaux)
10 16 25 48.5 66 70

Source : Arvalis