Quelle agriculture ?

Agriculture raisonnée, agriculture durable,
agriculture écologiquement intensive...

Nos pays qui bénéficient de climats favorables et de techniques agricoles avancées contribuent à l'alimentation à des prix abordables de l'ensemble de la population mondiale, dont une bonne partie souffre de malnutrition. Malgré l'augmentation des consommations d'engrais dans les pays en voie de développement, les besoins considérables de la population mondiale en croissance rapide, ne peuvent être couverts que par une agriculture assurant des rendements élevés. Ces rendements et les coûts compétitifs ne sont d'ailleurs pas antinomiques avec des produits de qualité.

L'agriculture moderne française est capable de produire ces rendements
dans le respect de l'environnement.

list_arrowPour en savoir plus : Respecter l'environnement

Les rendements obtenus dans les différentes parties du monde sont difficilement comparables. Ils sont le reflet du décalage entre les pratiques culturales.

Pour illustrer ces disparités, voici quelques exemples
de quantité moyenne de fertilisants utilisés 5N+P+K) par an :
  par hectare de blé : 240 kg en France - 25 kg en Russie (1995)
  par hectare de maïs : 257 kg aux USA - 12 kg en Tanzanie
  par hectare de riz : 320 kg en Corée du sud - 4 kg au Cambodge
  par hectare de coton : 461 kg au Tadjikistan - 45 kg au Bénin

 

... toutes ces agricultures doivent répondre
aux besoins des générations futures.

Pour l'agriculture et l'industrie de la fertilisation, la crise alimentaire est un défi de taille !

graphes_croissance-population

graphes_augmentation-alimentaire-polution

Au vu de la démographie, la production mondiale d'aliments doit être augmentée de 50% avant 2030 et plus que doublée avant 2050 sans augmenter la pression environnementale notamment en Afrique en Asie et en Amérique latine. Le pouvoir d'achat moyen mondial des consommateurs a augmenté, les régimes alimentaires se sont améliorés, les demandes non alimentaires se développent ...

graphes_changements-alimentaires

graphes_developpement-biocarburants

L'agriculture mondiale, y compris l'agriculture européenne, est amenée à produire plus dès aujourd'hui, en tout cas en quantité suffisante pour nourrir les 6.5 milliards d'hommes de la planète. Mais ceci ne se fera que très progressivement et les stocks de céréales au niveau mondial tombés à leur plus bas niveau depuis 30 ans avec seulement 2 mois de stocks (soit 15% de la consommation annuelle) en fin de campagne ne se reconstitueront pas à un niveau acceptable avant plusieurs années.

graphes_global-cereal-stock-us

L'Europe est un des rares continent qui reboise !

Pour ne pas augmenter la pression environnementale notamment en Afrique et en Amérique latine :
la production alimentaire passe par l'éco-intensification de notre agriculture.

graphes_contribution-world